basse-fosse


basse-fosse

basse-fossecul-de-basse-fosse

basse-fosse, basses-fosses nom féminin Vieux. Cachot profond, obscur et humide. (On disait aussi cul-de-basse-fosse.)

basse-fosse
n. f. Cachot souterrain des anciens châteaux forts.
|| Cul-de-basse-fosse. Des basses-fosses.

⇒BASSE-FOSSE, subst. fém.
Vx. Cachot souterrain, étroit et humide. Jeter qqn dans une basse-fosse :
1. Basse-fosse (Arch.) — Cachot pratiqué dans les soubassements des constructions fortifiées du moyen âge.
J. ADELINE, Lex. des termes d'art, 1884, p. 1.
Rem. Plur. des basses-fosses.
P. métaph. :
2. ... Dante a mis ensemble dans la basse-fosse de l'enfer et fait dévorer à la fois par la gueule sanieuse de Satan le grand traître et le grand meurtrier, Judas et Brutus.
HUGO, Le Rhin, 1842, p. 39.
Auj. Cellule de basse-fosse :
3. ... vous ne connaissez pas cette cellule de basse-fosse qu'au moyen âge on appelait le malconfort. En général, on vous y oubliait pour la vie. Cette cellule se distinguait des autres par d'ingénieuses dimensions. Elle n'était pas assez haute pour qu'on s'y tînt debout, mais pas assez large pour qu'on pût s'y coucher.
CAMUS, La Chute, 1956, p. 1529.
En part. Cul-de-basse-fosse. Cachot creusé au-dessous de la basse-fosse même :
4. Tout ce que pourrait tenter un gouvernement à la manière de Billot lui-même, c'est de faire une revision d'escamotage qui recondamnerait le Juif, dans la caverne du huis clos, sur de nouveaux faux, avec de nouvelles violations de la loi, après avoir envoyé l'héroïque Picquart pourrir dans les culs de basse-fosse du bagne.
CLEMENCEAU, Vers la réparation, 1899, p. 233.
Rem. Plur. des culs-de-basse-fosse.
Prononc. :[]. Durée mi-longue sur [] dans BARBEAU-RODHE 1930.
Étymol. ET HIST. — Ca 1470 « cachot très profond » (G. CHASTELLAIN, Chroniques, III, 228, 21 dans K. HEILEMANN, Der Wortschatz von G. Chast., Leipziger Romanistische Studien, t. 19, 1937, p. 212 : le fit mettre en prison en basse fosse); 1798 cul de basse fosse (Ac.).
Composé du fém. de l'adj. bas et de fosse.
STAT. — Fréq. abs. littér. :34.

basse-fosse [bɑsfos] n. f.
ÉTYM. 1468, Chastellain; de basse, fém. de 1. bas, et fosse.
Vx. Cachot souterrain très profond. Oubliettes. || Une « cellule de basse-fosse » (Camus, la Chute, 1956).
1 Ils prirent Jérémie, et ils le jetèrent dans la basse-fosse de Melchias qui était dans le vestibule de la prison (…)
Bible (Sacy), Jérémie, XXXVIII, 6.
Loc. cour. Cul-de-basse-fosse : cachot creusé dans la basse-fosse même; « fond » de basse-fosse.
2 Le calife (…) le plongea dans un cul-de-basse-fosse (…)
Flaubert, Trois contes, II, 2.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • basse-fosse — BASSE FOSSE. Voy. Fosse …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BASSE-FOSSE — s. f. Voyez FOSSE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • basse-fosse — (bâ se fô s ) s. f. Voy. fosse …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BASSE-FOSSE — n. f. Voyez BAS …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cul de basse-fosse — ⇒CUL DE BASSE( )FOSSE, (CUL DE BASSE FOSSE, CUL DE BASSE FOSSE)subst. masc. V. sous basse fosse en partic. J ai bien envie de la faire prendre par les sergents et jeter en un cul de basse fosse (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 344). P. anal. : • Il… …   Encyclopédie Universelle

  • cul-de-basse-fosse — [ kyd(ə)basfos ] n. m. • 1688; cul de fosse 1555; de cul, bas et fosse ♦ Cachot souterrain. « Bonaparte m aurait jeté dans un cul de basse fosse pour le reste de ma vie » (Chateaubriand). Des culs de basse fosse. ● cul de basse fosse, culs de… …   Encyclopédie Universelle

  • cul de basse fosse — ⇒CUL DE BASSE( )FOSSE, (CUL DE BASSE FOSSE, CUL DE BASSE FOSSE)subst. masc. V. sous basse fosse en partic. J ai bien envie de la faire prendre par les sergents et jeter en un cul de basse fosse (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 344). P. anal. : • Il… …   Encyclopédie Universelle

  • culs-de-basse-fosse — ● cul de basse fosse, culs de basse fosse nom masculin Vieux. Cachot profond et humide creusé dans une basse fosse …   Encyclopédie Universelle

  • fosse — [ fos ] n. f. • 1080; lat. fossa, p. p. subst. de fodere « creuser, fouir » ♦ Cavité assez large et profonde. 1 ♦ Cavité creusée par l homme pour servir de réceptacle. ⇒ excavation, fossé. Creuser, faire une fosse. Fosse servant de piège pour les …   Encyclopédie Universelle

  • fossé — fosse [ fos ] n. f. • 1080; lat. fossa, p. p. subst. de fodere « creuser, fouir » ♦ Cavité assez large et profonde. 1 ♦ Cavité creusée par l homme pour servir de réceptacle. ⇒ excavation, fossé. Creuser, faire une fosse. Fosse servant de piège… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.